Bilan d’activités de la saison 2016-2017

On peut commencer par souligner que cette saison fut intense, que cela soit au niveau du rythme, des évènements ou du travail entrepris. Bien que les résultats ne fussent pas à la hauteur des espérances de l’association ni du travail réalisé, l’objectif premier a été rempli : s’équiper au niveau matériel et développer une base logicielle solide.

Une particularité de cette saison est l’arrivée de nouveaux sponsors privés et partenaires techniques, ce qui nous a permis de réaliser un grand nombre d’évènements.

Compétitions et événements :

Trois compétitions étaient initialement prévues, cependant nous n’avons participé qu’à deux d’entre-elles : la Coupe de France de Robotique et le Tournois national de Robotique de Nîmes.

La compétition Robot Challenge initialement envisagée n’a pu être concrétisée à cause du changement du lieu d’hébergement. En effet, cette année, Robot Challenge était organisé en Chine, ce qui ne nous permettait pas de s’y rendre (distance et budget). Dans l’éventualité où Robot Challenge serait de nouveau hébergé en Europe,  nous n’excluons pas une future participation.

Les résultats obtenus n’ont pas été à la hauteur, et n’ont pas été le reflet du travail entrepris.

En effet, la Coupe de France de Robotique (CDR) a été loin des attentes et on pourrait la qualifier de “ratée” : les objectifs étaient trop élevées et trop complexes ; la gestion de l’équipe et du projet en général a été mauvaise. Cela fut une erreur fatale pour cette compétition mais qui permet aujourd’hui d’analyser les faiblesses et les points forts. L’ensemble des membres s’accorde pour retenir le fait de réduire les objectifs : il faut essayer d’avoir quelque choses qui fonctionne avant tout.

En ce qui concerne le Tournois nationale de Robotique de Nîmes, bien qu’il n’y ait pas eu de récompense, cela a permis que les nouveaux membres puissent travailler et s’investir sur un projet à leur mesure. En effet, s’agissant d’une compétition plus simple (en terme de complexité), ce genre de compétition est abordable et une bonne chose pour une première expérience des membres les moins expérimentés. La participation à la prochaine édition est fortement envisagée.

Cependant le bilan n’est pas si négatif, et tout n’a pas été mauvais.

En ce qui concerne les compétitions, les résultats aurait dû être meilleurs. Pour Nîmes, bien que le robot présenté ait été en finale de la catégorie Formule 1, certains problèmes techniques sont survenus comme le changement de règles en cours de route (sol en moquette au lieu du bois, ce qui a entraîné un dysfonctionnement de la carte moteur, rendant alors le robot inutilisable). De plus, il s’agissait d’un projet encore en phase de prototype fonctionnel, n’ayant pas eu le temps de se concrétiser avec un vrai modèle.

Pour la CDR, beaucoup d’aspects organisationnels sont à revoir. En effet, beaucoup de temps et de ressources ont été alloués sur le développement interne, parfois de façon injustifiée, ce qui n’a pas permis d’obtenir des résultats convenables en externe. Cependant, le travail mené n’a pas été inutile pour autant, il a permit une amélioration en interne d’un point de vue technologique.

Ainsi, la mauvaise gestion de projet (trop de temps passé sur certaines tâches, pas de chef de projet, mauvaise organisation du travail) nous a permis de se rendre compte qu’il fallait changer les méthodes de travail en réduisant les objectifs et en adoptant une méthode itérative. De plus, en tant que informaticiens, les membres ne peuvent raisonnablement pas s’occuper de tous les aspects (électronique, mécanique, CAO, etc). Cela pose la question de la réouverture de l’association sur d’autres écoles, notamment d’électronique et de mécanique. Cependant, il a été souligné que des Ateliers dispensés par d’autres associations (comme Robotips) ont été un plus pour la monter en compétences avec notamment la formation autour de la soudure des composants CMS (Article sur le site de Robotips à retrouver ici).

Outre les compétitions, l’association a fortement été présente lors de manifestations dans le domaine des nouvelles technologies.

En effet, on peut notamment citer la participation à l’évènement “l’Usine Virtuelle” qui a rencontré un fort succès et un très bon retour tant au niveau des organisateurs, des entreprises que de l’école ISIMA. Il avait été présenté deux projets : un bras robotique 5-axes et un cube gyroscopique interactif (Article de l’ISIMA à retrouver ici).

L’association était également présente lors de la “Fête de l’Ordinateur” organisée par l’école d’Art de Clermont-Ferrand pour réaliser des démonstrations autour de la robotique et de la réalité virtuelle.

La participation à l’évènement Sigfox Maker Tour fut une réussite pour l’association. En effet, outre les briques technologiques que l’association a acquise, de bons contacts ont pu se créer avec l’équipe de Sigfox France. Les robots présents à la CDR avait en effet la particularité de pouvoir tweeter en utilisant le réseau Sigfox.

L’association avec notamment le club de robotique de l’ISIMA (Isibot) a été force de proposition pour la “Journée Portes Ouverte” de l’université Blaise Pascal (maintenant Université Clermont Auvergne). En effet, de nombreux projets ont pu faire objets de démonstration, ce qui fut un plus à la fois pour la visibilité de l’association mais aussi pour l’école.

Bien que l’association ait co-organisé un Apérobot avec l’association RoboTips (événement mensuel regroupant des personnes de tout horizon pour découvrir la robotique et partager leurs expériences) l’ensemble des membres s’est accordé pour dire que l’association n’a pas été assez présente sur les autres ApéroBot. Cependant, Robotips ne souhaitant plus forcément organiser cet évènement, une possible reprise par l’association sera envisagée.

Partenariats :

Cette saison a été marqué par l’arrivée de nouveaux sponsors techniques : CK Square et Exotic System. L’association a continué les partenariats déjà existant avec le FSDIE de l’UBP (maintenant UCA), le Crédit Agricole et le BDE ISIMA.

S’agissant d’une première, certains aspects ont connus quelques problèmes mais les partenariats se sont généralement bien passés.

Le pot de fin de saison organisé par a été très bien accueilli par l’ensemble des sponsors.

On tient ainsi à remercier les différents sponsors qui nous ont soutenus : CK Square, Exotic System, le FSDIE de l’UBP, l’ISIMA, le Crédit Agricole et le BDE ISIMA.

 

 

Ainsi, s’achève la saison 2016-2017, laissant place à un nouveau bureau et à de nouveaux objectifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *